Bien

Comprendre le rituel de la suerie

Le terme Lakota pour la suerie est inipi qui signifie « revivre ». Inipi est un rite de purification, considéré comme nécessaire pour aider le chercheur de vision à entrer dans un état d'humilité et à subir une sorte de renaissance spirituelle. 

 

Le mot temazcal, d'autre part, vient du mot nahuatl temazcalli [temaːsˈkalːi], qui signifie « maison de chaleur ». 

 

Les deux mots font référence à des principes cérémoniels très similaires avec des contextes traditionnels différents. 

 

Participer à des « sueurs » a permis à d'innombrables générations de personnes d'approfondir leur connexion spirituelle et de se sentir plus proches de la terre, de rechercher la sagesse et de demander des conseils. 

 

Il est important de comprendre que chaque hutte à sudation l'expérience est autonome, unique par rapport aux sessions précédentes ou futures. Par conséquent, il est préférable de garder vos attentes sous contrôle.

 

Commençons par une compréhension de base de ce rituel sacré.

 

Le plus temazcal obéit à une géométrie sacrée qui se fait en semant et en nouant des tiges de bois de manière rituelle, représentant symboliquement l'univers et ses forces. Lorsque cette géométrie est activée lors d'une cérémonie, ces forces « abritent » non seulement le peuple mais tous les royaumes.

 

Les quatre rangées de branches horizontales entourant la cabane symbolisent les quatre mondes : minéral, végétal, animal et humain. La dernière tige, entrelacée au plafond avec l'ensemble des 16 branches verticales, forme une étoile à huit branches représentant les planètes et l'univers. 

 

De cette façon, la cabane symbolise toute la création et le ventre sacré de la Terre Mère. Dans son nombril sont placées les pierres de la grand-mère, sages détentrices du code génétique de l'histoire de notre planète.

 

Voici quelques avantages de cette cérémonie sacrée.

Inipi et Temazcal Comprendre le rituel de la hutte de sudation

Inipi y Temazcal : Entendiendo el Ritual Sweat Lodge.

La Cabaña de Sudor (hutte à sudation), temazcal or inipi peuvent tous faire référence à une thérapie puissante de connexion avec la terre, nous ouvrant la porte pour réveiller notre mémoire ancestrale. 

 

Actuellement, on sait que le temazcal stimule le système lymphatique, aidant à éliminer les toxines. Lorsque la température dépasse 40 degrés Celsius, la peau sert essentiellement de « troisième rein ». 

 

La température élevée à l'intérieur d'un temazcal fait transpirer le corps, tandis que l'humidité ne permet pas à la sueur de s'évaporer. Ainsi, le système d'autorégulation sympathique et parasympathique du corps réagit. La circulation est accélérée et la transpiration augmente encore plus, éliminant les toxines au maximum. La peau rougit, indiquant que la chaleur et le froid excessifs sont expulsés. De cette façon, l'harmonie nécessaire à la santé est atteinte. 

 

Au cours de ce processus, la quantité de transpiration est plus importante que pour tout type d'exercice. Par conséquent, le métabolisme de l'organisme pendant et après la temazcal atteint un rythme similaire à la course ou à la natation pendant une longue période.

 

Serait-il fou de se demander maintenant à quel point cela semble incroyable ?

 

Alors qu'un nombre croissant de personnes s'intéressent aux expériences dans les huttes de sudation, la sécurité est de la plus haute importance. Temazcal la participation doit toujours être sous la supervision d'un temazcalero qui est qualifié pour mener à bien ces cérémonies en toute sécurité.

 

Notre prochain article de Howler passera en revue plus d'avantages de la cérémonie de guérison de la hutte de sudation. Restez à l'écoute. 

poster un commentaire

63 - 59 =