Bien

Alors que les gens trouvent que le Costa Rica est un endroit idéal pour vivre, s'amuser ou se retirer, beaucoup veulent profiter de la beauté de la nature, des paysages, des océans et de la pêche. 

Vous pouvez choisir de louer un bateau ou de demander une licence d'affrètement, comme nous l'avons expliqué dans notre article publié dans l'édition d'octobre 2022 de Howler : L'affrètement au Costa Rica pour les navires internationaux est autorisé.

Pour tous ceux qui souhaitent abattre leur propre navire et l'enregistrer ici, nous avons préparé l'article de ce mois-ci sur le processus à suivre.

Selon l'article 60 du Reglamento Organización Registro Público de la Propiedad Mueble (RORPPM), un navire est « tout engin flottant capable de transporter des personnes et des choses, destiné à la navigation sur l'eau, quelle que soit sa classe ou sa taille. » 

Avant l' Registro Público de la Propiedad Mueble, navires, bateaux, jet-skis, etc., doivent être immatriculés, ainsi que toute charge ou privilège qui les affecte. 

Immatriculation de navires importés pour la première fois 

Exigences générales

Demande d'inscription

Un acte authentique, signé par le propriétaire, détaille les spécifications et caractéristiques du bateau : longueur, largeur, mât, matériau de coque, numéro de coque le cas échéant, poids net, poids brut, marque, année de construction, série si indiquée, nom du navire (qui doit être différent de tout autre inscrit), et l'activité à laquelle il sera dédié. De plus, les caractéristiques du moteur doivent être décrites : type, modèle, numéro de série, puissance et carburant. La valeur estimée du contrat doit être indiquée, y compris la valeur du moteur. (article 39 alinéa 2. a RORPPM)

Impôts à payer
a) Paiement de la taxe foncière est nécessaire pour les bateaux de classe récréative, la pêche sportive et les jet-skis. La taxe est payée en fonction de la valeur des véhicules à moteur, des navires et des aéronefs sur le marché local, en fonction de leurs caractéristiques, et des pourcentages et montants minimaux publiés par le gouvernement. (Section 9 Loi 7088 Régulation de l'impôt foncier sur les véhicules, bateaux et aéronefs). 

b) Vérification du paiement de la redevance établie à l'article 33 de la loi 8000, « Création du service national des garde-côtes » : S'applique à tous les bateaux et navires, sauf pour la « pêche artisanale », lorsque la longueur est inférieure à 10.67 mètres. Les frais sont établis en fonction de la taille du navire et varient de 10% (₡46,200 15) à 69,300% (₡462,200.00 XNUMX) du salaire de base d'un employé de bureau, actuellement ₡XNUMX XNUMX. Ce montant s'ajuste annuellement.     

c) Timbres pour l'enregistrement. Preuve du service des impôts indiquant la valeur fiscale ("timbre de valeur") pour les bateaux de la classe récréative, la pêche sportive et les jet-skis. Quant aux autres types de navires, cette preuve n'est pas nécessaire ; le calcul des timbres est basé sur l'estimation fiscale faite par l'intéressé.Formulaire de contrôle technique

Ceci est effectué par les inspecteurs habilités du Département des Transports Maritimes du MOPT (Section 65 RORPPM). 

 

Activités touristiques

Les propriétaires de bateaux dédiés aux activités touristiques doivent fournir une copie, certifiée par un notaire public ou l'Institut costaricien du tourisme, du contrat touristique et la preuve que l'entreprise et le bateau sont déclarés d'intérêt touristique (loi sur les incitations au développement du tourisme n° 6990-XNUMX). XNUMX).

 

Exigences particulières 

DUA
La DUA (déclaration en douane d'importation) dûment certifiée par la douane, doit être fournie (article 39 alinéa 2 inc. A) du RORPPM). Il doit contenir la description du navire, la description du moteur, le nom et le numéro d'identification de l'importateur, le statut fiscal du bateau et son pays d'origine. 

 

Désignation
La radiation du navire du pays d'où il vient doit être démontrée par un certificat apostillé ou légalisé et sa traduction respective en espagnol. Si le bateau est neuf ou n'a jamais été immatriculé, cette exigence peut être remplacée par une attestation délivrée par le constructeur ou par le pays d'origine, indiquant qu'il n'a jamais été immatriculé (article 39, alinéa 2) d) du RORPPM). 

Chez Avocats GM se fera un plaisir de vous aider avec vos questions juridiques au Costa Rica! N'hésitez pas à nous contacter au info@gmattorneyscr.com ou visitez notre section blog à https://www.gmattorneyscr.com/gm_website/html/blog.php

Cliquez sur:

Lire plus d'articles juridiques/d'affaires :

poster un commentaire

+ 16 = 24