Bien

Une nouvelle réglementation légale s'applique aux exonérations fiscales pour les sous-catégories de résidence costaricienne de investisseur, rentier et de retraité. Le décret exécutif N° 43926 -MGP-H-TUR, le règlement de la loi 9996, a été publié au journal officiel, La Gazette, février 23, 2023.

Il stipule le processus d'obtention des exonérations fiscales accordées à l'article 5 de la loi 9996, tandis que le règlement précédent concernant la sous-catégorie des investisseurs est abrogé.

Sur la base de la nouvelle réglementation, une personne cherchant à résider en tant qu'investisseur doit se conformer à l'exigence d'investissement minimum de 150,000 200,000 USD. Auparavant, l'investissement minimum était de XNUMX XNUMX $ US. 

Voici les principales exigences pour chaque option d'investissement :

  • Investissement immobilier

Le demandeur doit acheter le bien immobilier sous son nom ; cela élimine la possibilité d'acheter sous une société. 

  • Investissement en actions

La société doit être inscrite en tant que contribuable et se conformer à toutes les exigences d'une entreprise en activité.

  • Actions

La bourse où l'investissement est réalisé doit être enregistrée avant Surintendance générale des valeurs (SUGEVAL) comme projets d'intérêt national ou projets de production

  • Pour les projets d'intérêt national, le demandeur doit fournir le décret exécutif qui déclare l'activité d'intérêt national.
  • Pour les projets de production, le demandeur doit fournir le document dûment signé par l'autorité compétente dans laquelle l'activité économique sera développée, y compris l'investissement réalisé dans les plantations forestières que le MINAE doit fournir.

 

  • Fonds de capital-risque
  • La société qui gère le fonds de capital-risque doit être dûment inscrite auprès du Registre National des Valeurs Mobilières de la SUGEVA.
  • Infrastructure touristique durable.

Le projet nécessite l'approbation technique de l'Institut costaricien du tourisme (ICT).

 

Exonérations fiscales

Au chapitre III, le règlement établit le processus à suivre pour les exonérations fiscales approuvées par la loi 9996, publiée en 2021.

Les avantages fiscaux ne peuvent être demandés que pendant les cinq premières années suivant la publication de ce règlement. Ils seront valables 10 ans, et pour y être soumis, vous devez procéder comme suit :

  • Créez un profil sur la plateforme numérique EXONET.
  • Soyez à jour dans le paiement de vos obligations fiscales.
  • Soyez à jour dans le paiement de vos obligations sociales, CCSS. 
  • Être résident en tant qu'investisseur, rentier ou retraité.
  • Soumettez la liste des actifs qui demanderont l'exonération fiscale.  

Les avantages fiscaux pour ceux qui obtiennent la résidence temporaire dans l'une des catégories mentionnées ci-dessus consistent en les éléments suivants :

  • Franchise unique et toutes les taxes à l'importation des ménages.
  • Exonération des taxes à l'importation, de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et du tarif pour un maximum de deux véhicules terrestres (voiture), maritimes (bateau) ou aériens (avion), uniquement pour un usage personnel et non commercial.
  • Exonération des taxes à l'importation pour les instruments ou matériels utilisés par les bénéficiaires pour la pratique professionnelle ou scientifique.
  • Les résidents seront exonérés de 20% des droits de mutation immobilière sur les achats immobiliers au terme de la loi 9996, tant qu'ils sont propriétaires enregistrés. Cependant, si vous vendez ou transférez la propriété dans les délais de la loi, vous devez payer toutes les taxes exonérées.
  • Exonération de l'impôt sur le revenu sur les revenus déclarés pour bénéficier des avantages dans chaque catégorie de résidence temporaire. Toutefois, les revenus perçus sur le territoire national, résultant des investissements réalisés dans le pays, seront soumis à l'impôt sur le revenu.

Les candidats ne seront pas automatiquement considérés comme des résidents fiscaux CR ; ils peuvent obtenir ce statut s'ils respectent les dispositions de la loi sur l'impôt sur le revenu. 

La défiscalisation ne sera applicable qu'une seule fois, et les bénéficiaires de cette incitation devront conserver les actifs pendant 10 ans avant de pouvoir les revendre. Dans le cas contraire, l'acquéreur potentiel devra couvrir le montant initialement exonéré, si le bénéficiaire de cette incitation cède le bien.

Si vous perdez votre statut d'immigration, la perte d'avantages fiscaux est implicite.

Chez GM Attorneys, nous serons heureux de vous aider avec vos questions juridiques au Costa Rica ! N'hésitez pas à nous contacter au info@gmattorneyscr.com ou visitez notre rubrique site internet et blog.

poster un commentaire

5 + 3 =