Bien

La récente baisse des niveaux d'eau du lac Arenal, une source essentielle d'hydroélectricité au Costa Rica, a soulevé des questions urgentes sur la durabilité énergétique et l'impact environnemental du pays. Traditionnellement dépendante de l’énergie hydroélectrique, cette situation nécessite l’exploration de sources d’énergie alternatives et de technologies innovantes, telles que les systèmes de stockage d’énergie thermique (TES), pour maintenir ses engagements en matière d’énergie verte et ses objectifs en matière d’empreinte carbone.

 

Sources d’énergie alternatives : remédier aux déficits hydroélectriques

 

  1. Énergie solaire: La position géographique du Costa Rica offre un potentiel important pour l'énergie solaire. L'intégration de l'énergie solaire dans le réseau national pourrait contribuer à atténuer la dépendance à l'égard de l'énergie hydroélectrique.

 

  1. L'énergie éolienne: Faisant déjà partie du portefeuille d'énergies renouvelables du Costa Rica, l'énergie éolienne pourrait être encore développée. La topographie variée du pays offre de nombreuses opportunités pour l'installation de parcs éoliens.

 

  1. L'énergie géothermique: En capitalisant sur son terrain volcanique, le Costa Rica pourrait accroître sa production d’énergie géothermique, fournissant ainsi une source d’énergie plus stable et indépendante du climat.

 

  1. Biomasse et Biogaz : Utilisant des déchets organiques, ces sources peuvent compléter le mix énergétique national et sont alignées sur des pratiques de gestion durable des déchets.

 

Systèmes TES : compléter les énergies renouvelables

 

L'intégration de systèmes de stockage d'énergie thermique pourrait être une réponse stratégique à la nature fluctuante des sources d'énergie renouvelables :

 

– Stockage de l’énergie excédentaire : Les systèmes TES peuvent stocker l'énergie excédentaire générée pendant les périodes de forte production renouvelable, notamment à partir de l'énergie solaire pendant les journées ensoleillées, et la libérer pendant les périodes de forte demande ou de faible production.

  

– Amélioration de la stabilité du réseau : Le TES peut contribuer à équilibrer le réseau, à réduire la dépendance à l’hydroélectricité et potentiellement à minimiser le besoin d’énergie fossile pendant les périodes de faible production hydroélectrique.

 

– Gestion de l’énergie durable : En fournissant un moyen de stocker et de gérer l’énergie, les systèmes TES peuvent rendre le mix énergétique global plus durable et plus efficace.

 

Considérations sur l’empreinte carbone

 

Le passage à un portefeuille énergétique diversifié intégrant des systèmes TES pourrait aider le Costa Rica à maintenir sa faible empreinte carbone. En maximisant l’utilisation des énergies renouvelables et en minimisant la dépendance aux combustibles fossiles, les systèmes TES pourraient jouer un rôle central dans la garantie de la durabilité environnementale. Cependant, l’impact environnemental de la production et de la mise en œuvre du système TES doit également être pris en compte.

 

Défis et opportunités

 

– Aspects financiers et techniques : L’investissement initial et l’intégration technique des systèmes TES dans l’infrastructure énergétique existante pourraient s’avérer difficiles. Cela comprend l'évaluation de l'adéquation des différentes technologies TES (telles que la chaleur sensible, la chaleur latente ou le stockage thermochimique) aux besoins énergétiques spécifiques du Costa Rica.

  

– Cadre politique : Des cadres politiques efficaces sont nécessaires pour soutenir l’adoption des systèmes TES, y compris des incitations à la recherche et au développement, ainsi que des réglementations facilitant l’intégration dans le réseau existant.

 

Face au défi de la réduction de la capacité hydroélectrique, le Costa Rica se trouve à la croisée des chemins. L'exploration de sources d'énergie renouvelables alternatives, associée à l'adoption de technologies telles que le stockage de l'énergie thermique, offre une voie non seulement pour surmonter les défis énergétiques actuels, mais également pour renforcer son engagement en faveur de pratiques énergétiques durables et respectueuses de l'environnement. L'intégration réussie de ces technologies et sources peut garantir que le Costa Rica continue d'être un exemple mondial en matière de production d'énergie verte tout en maintenant une faible empreinte carbone.

 

Veuillez envoyer vos demandes à info@thermalnrgharvesting.org

Visitez notre site web thermalnrgharvesting.org

 

#howlermag #howlermagazine

Plus d'articles connexes

poster un commentaire

+ 2 = 7