Bien

Réseau électrique CR : 98 % renouvelable… mais pas parfait

Les annonces de « coupure d'électricité planifiée » des mois derniers du Grupo ICE ont envoyé de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux pour exprimer leur colère, leur étonnement, leur incrédulité et leur perplexité de ne pas avoir d'électricité pendant quelques heures.

Nous interprétons à tort les affirmations du Costa Rica sur les énergies renouvelables en signifiant que c'est parfait et qu'une panne d'électricité est hors de son contexte. Le résultat est donc une fausse croyance en un système qui est éco-piloté et donc dépendant de « l’éco ». 

Frappé par la pire sécheresse depuis cinq décennies, le Costa Rica a annoncé un plan de rationnement de l'électricité à la mi-mai, accusant le grave manque de précipitations qui a entravé les centrales hydroélectriques.

Ce pays d'Amérique centrale est célèbre pour ses plages et ses paysages luxuriants qui alimentent l'écotourisme et tire normalement environ 70 % de son approvisionnement en électricité des centrales.

La compagnie d'électricité publique ICE a imputé la sécheresse en partie au phénomène météorologique connu sous le nom d'El Niño.

Les horaires d'arrêt ont été modifiés en raison de quelques précipitations.

L'Eco Power Grid du Costa Rica sert toujours de modèle en matière de pratiques énergétiques durables, démontrant l'engagement du pays à réduire son empreinte carbone et sa dépendance aux combustibles fossiles. Malgré des succès notables, les défis et les limites entravent l'efficacité et la fiabilité du réseau. Dans cet article, nous approfondirons les complexités du réseau écoélectrique du Costa Rica, en examinant à la fois ses réalisations et les domaines nécessitant des améliorations pour garantir un avenir énergétique plus durable.

Introduction au réseau électrique écologique du Costa Rica

Le réseau électrique écologique du Costa Rica a acquis une reconnaissance mondiale pour l'accent mis sur les sources d'énergie renouvelables. Même si le pays a réalisé des progrès significatifs dans la réduction de son empreinte carbone, des défis persistent pour garantir un approvisionnement énergétique constant et sûr.

Le pays produit fièrement 98 % de son électricité à partir de sources renouvelables, l’hydroélectricité étant la principale source d’énergie. Ce chiffre impressionnant souligne la détermination du Costa Rica à réduire sa dépendance aux combustibles fossiles.

Certes, ce pourcentage variera en fonction de l’augmentation de la population, du développement et de la consommation d’énergie.

Défis et limites du réseau électrique écologique du Costa Rica

Même si le réseau électrique écologique du Costa Rica a connu un certain succès, il n'est pas sans son lot de défis. Un gros problème est le fait que les sources d’énergie renouvelables comme l’énergie solaire, hydroélectrique et éolienne peuvent être un peu imprévisibles. Cela peut entraîner des problèmes de stabilité et de fiabilité du réseau, comme le pays l’a connu en mai.

Un autre problème est que le réseau électrique écologique du Costa Rica a connu des problèmes d'instabilité. Cela peut rendre difficile de compter sur un approvisionnement constant en énergie. Essayer d’équilibrer la demande d’électricité avec les hauts et les bas des sources renouvelables n’est pas une tâche facile.

Les changements climatiques peuvent perturber les travaux, rendant plus difficile pour le Costa Rica de produire de l’électricité de manière constante. Les changements saisonniers et les événements météorologiques extrêmes peuvent réellement perturber la production énergétique du pays.

On espère que le pays continuera à rechercher et à investir dans l'amélioration de la fiabilité du réseau éco-électrique. La technologie émergente, en plein essor, offre quelques possibilités à considérer.

Le système n’est donc pas parfait, une réalité que les locaux et les expatriés doivent reconnaître et à laquelle s’adapter. Pour la devise de «pure vida», nous semblons oublier cela quand la nuit tombe.

Plus d'articles connexes

Sources chaudes de Vandara
Navires milliardaires

poster un commentaire

79+ = 83