Bien

Pourquoi le Costa Rica est le pays le plus heureux du monde

 

Aux heures sereines de l'aube du Costa Rica, une symphonie des sons de la nature accompagne le début d'une nouvelle journée. Les agriculteurs, les pêcheurs et les familles se lèvent pour profiter des possibilités de la journée. L'air transporte une fraîcheur rare, ouvrant la voie à des moments partagés autour d'un copieux petit-déjeuner composé de gallo pinto, d'œufs, de plantains sucrés et de café fraîchement moulu. Ce rituel, un travail d'amour, incarne l'essence de la vie costaricienne.

 

Au Costa Rica, chaque repas est un moment familial, avec des déjeuners faits maison qui attendent les enfants et les soutiens de famille. Le café n'est pas seulement une boisson ; elle symbolise la communauté, tandis que le travail favorise la camaraderie et que les villes se sentent comme des familles élargies. Du travail aux déplacements domicile-travail en passant par les tâches ménagères, la vie active définit chaque moment d'éveil.

 

Le bonheur du Costa Rica n'est pas qu'un sentiment ; c'est une réalité mesurable. Pour la troisième fois en moins d'une décennie, le Costa Rica détient fièrement le titre de pays le plus heureux du monde. Cette distinction vient du Happy Planet Index (HPI) 2016, qui classe les nations en fonction de leur bien-être, de leur espérance de vie, de leurs inégalités de résultats et de leur empreinte écologique.

 

Les données provenant de diverses sources, notamment des Nations Unies et du Gallup World Poll, contribuent au score HPI. Malgré sa taille modeste, le score HPI du Costa Rica de 62.10 a dépassé celui de 142 autres pays dans l'indice 2024. Cette réalisation souligne l'engagement du Costa Rica en faveur du bien-être durable.

 

INDICE HEUREUX PLANÈTE

 

La réussite du Costa Rica n'est pas seulement une question de chiffres ; il s'agit de la qualité de vie. Bien qu'elle se classe au 30ème rang mondial pour l'espérance de vie, la péninsule de Nicoya, au Costa Rica, possède l'une des cinq zones bleues du monde, où les centenaires prospèrent dans la santé et le bonheur. Cette longévité découle de facteurs tels que l’alimentation, la communauté et un mode de vie actif.

 

Au cœur du bonheur du Costa Rica réside son fort sens de la communauté et de l'inclusion. Les liens familiaux sont précieux et le soutien du gouvernement garantit l’accès aux soins de santé, à l’éducation et aux retraites. Même si les Costaricains critiquent leur gouvernement, il existe un sentiment de sécurité dans son engagement en faveur du bien-être public.

 

Dans les récents calculs de l'IPH, l'ajustement de 15 % du Costa Rica pour tenir compte de l'inégalité des résultats reflète une prise de conscience croissante des injustices sociales. Même si le pays est leader en matière de conservation de l'environnement et d'énergies renouvelables, il reste encore des progrès à faire en matière de réduction de l'empreinte écologique.

 

La quête du bonheur au Costa Rica s'étend au-delà des frontières. Malgré des revenus moyens inférieurs à ceux des pays plus riches, les Costaricains bénéficient de scores de bien-être plus élevés. Cela remet en question l’idée selon laquelle la richesse est synonyme de bonheur, en soulignant l’importance des relations, des expériences et du soutien communautaire.

 

Essentiellement, le bonheur du Costa Rica témoigne d'une vie consciente, réfléchie et connectée à la nature et à ses voisins. En donnant la priorité aux besoins fondamentaux, en favorisant les liens communautaires et en adoptant un mode de vie plus simple, le Costa Rica montre que le bonheur n'est pas seulement un objectif, c'est un mode de vie.

 

Plus d'articles connexes

poster un commentaire

4 + 6 =