Bien

Au Costa Rica, le raisin est associé à la chance, notamment lors des fêtes de fin d'année. La tradition est influencée par les coutumes espagnoles et est similaire aux pratiques trouvées dans d'autres pays d'Amérique latine. Alors que l'horloge sonne à minuit pour marquer le début de la nouvelle année, les gens mangent 12 raisins, un à chaque coup d'horloge. Chaque raisin est censé représenter la chance pour chaque mois de l'année à venir.

 

La pratique ne consiste pas seulement à engloutir une douzaine de raisins le plus rapidement possible ; c'est un moment de réflexion et d'aspiration. Au fur et à mesure que chaque raisin est consommé, les gens font un vœu ou fixent une intention pour le mois correspondant. Pour les familles, cela peut être une expérience communautaire où les proches se rassemblent pour participer à la tradition, partageant leurs espoirs et leurs rêves pour l’avenir.

 

Le rôle du raisin en tant que symbole de chance au Costa Rica peut être attribué à son association avec l'abondance et la prospérité. Les raisins poussent en grappes et leur nature abondante en fait une représentation idéale de l’abondance dans de nombreux aspects de la vie, tels que la santé, la richesse et le bonheur.

 

Il est intéressant de noter que certaines personnes prêtent également attention au goût de chaque raisin lorsqu’elles les mangent. Un raisin sucré indique un bon mois à venir, tandis qu'un raisin aigre peut suggérer des défis.

 

Alors, la prochaine fois que vous irez au Costa Rica pour le réveillon du Nouvel An, ne soyez pas surpris si vous voyez des gens attendre minuit avec impatience avec une poignée de raisins. Ce n'est pas seulement une collation fruitée ; c'est une tradition imprégnée de symbolisme et d'espoirs partagés pour un avenir prospère.

Plus d'articles connexes

joyeuses-vacances-a-san-jose-costa-rica
plaza-visquez-vieille-photo

Vidéo

poster un commentaire

+ 27 = 32